13 février 2016

52 semaines en photos semaine7 #chaud




Coucou,




Revoici le moment des 


de Carole and Co !!

"Co" étant nous, 

celles et ceux qui participent
 la joie au cœur,
l'appareil photo prêt à dégainer !!!


Et pour être chaud, cela va l'être; 
encore plus que je ne le pensais !!


C'était un jour de vie, triste, triste...
On nous avait annoncé 
une terrible mauvaise  nouvelle,...
mais nos places de concert étaient réservées !! 

J'y suis allée le cœur en berne, 
et mes yeux l'exprimaient, 
les larmes coulaient malgré moi ...

Mais c'était sans compter sur eux, 
les magnifiques, 
les merveilleux 

I Muvrini !!!


clic, clic ça vaut le coup, j'vous le promets !!!!,
n'oubliez pas de monter le son.

C'est très très vite très CHAUD...


On les avais vus à :

- Solenzara sur le port,

- à Porto Vecchio,

- à Amiens et là, 

ce fut à Tours, 

dans la magnifique salle du Vinci !!

Voici "ma photo"

Clic clic pour agrandir

Un rythme d'enfer, 
des chanteurs totalement engagés 
sur toutes les causes 
qui créent notre "Humanitude",
contre la Violence,

 ici et là, partout !!!

Et la salle a fini debout,

 ils sont revenus un nombre incroyable de fois !!

Et, je les adoooooore, 
tout comme la Terre de Corse
qu'ils chantent et honorent si bien !!!!!

Voilà, ce fut chaud,
nous avons passé une soirée merveilleuse,
le cœur lourd certes,

 mais sublimant dans ce récital
" ma peine"
qui  s'est mélangée à tant d'autres malheurs...

Si vous voulez voir les photos des autres
sur ce sujet

"C'est chaud"

c'est  ICI

Je vous remercie de vos passages sur mon blog,
prenez grand soin de vous, 
gros bisous, Cricri





"Chanson d'Isma" 

(petit palestinien de 11 ans, 
dont la mort a sauvé 5 vies..) 

https://www.youtube.com/watch?v=WpIG5HOUlj8 
 et un film en a été écrit

Si cela vous intéresse, je vous invite à lire ceci :




Invicta. Invaincue. L’âme invaincue. La Corse, la musique, l’espérance invaincue. 

Le nouvel album d’I Muvrini prend ce titre comme une évidence au bout de tant d’années, tant de chansons, tant de rencontres. Invicta au féminin, tout naturellement.


Nelson Mandela avait fait d’Invictus, le poème de William Ernest Henley, un guide pour sa vie et pour son action. I Muvrini lancent ce mot fort d’Invicta pour appeler à la même résistance, mais aussi à une exigence urgente : la non violence. 



Depuis les années 80, I Muvrini n’ont jamais tu leurs convictions et leurs combats.



Alors que l’époque est déchirée de hurlements de violence, d’exclusion et de haine, I Muvrini font entendre une chanson en français et en corse, Celle que tu crois. 

Grande chanson qui invite au doute fécond et à l’imagination, à la sincérité et au respect. Jean-François Bernardini précise : « Cette chanson dit que celle que tu crois n'est pas celle que tu crois – que ce soit la Corse, la France, l'islam, la religion, la nature, la banlieue, la Palestine. Nous voulons donner une nourriture à ceux qui nous écoutent. Leur parler est aussi important que chanter ou faire la fête – une nourriture pour l’âme. »

Et c’est pourquoi Invicta emmêle les langues, les cultures, les couleurs instrumentales. Oui, la Corse d’I Muvrini est celtique, sud-africaine, folk, transméditerranéenne, blues, gospel…


« Nous avons besoin de toutes les langues. Invicta est un drapeau planétaire. On a trop voulu nous faire croire que la violence est une posture normale et, pourtant, avec la non-violence, on peut mettre les âmes debout. »




Ainsi, I Muvrini s’emparent de Blowin’ in the Wind de Bob Dylan, transpose en corse le célèbre Bensonhurst Blues, invite lesPolyphonies hébraïques de Strasbourg sur O Ismà (qui revient sur l’histoire vraie de cet enfant palestinien tué par l’armée israélienne et dont les parents ont donné les organes, sauvant cinq vies du côté israélien)… 

Des chansons qui ouvrent vers le large de l’espace et de la pensée. Des chansons qui prolongent les formules radieuses qui disent haut et fort ce vers quoi tend le groupe – l’âge du faire, la loi du marcher… En Corse, sur le continent, en Europe ou plus loin encore, I Muvrini a depuis longtemps cessé d’être un groupe d’entertainment et de divertissement. Son public s’est affirmé comme plus qu’un public – « un équipage », dit Jean-François Bernardini, qui aime les émotions palpables des concerts.

Car, sur la scène comme dans la 
salle, on croit un autre monde 
possible – et même urgent. Le 3 
avril, quand le nom d’I Muvrini sera 
écrit en lettres rouges à la façade
 de l’Olympia, on lira en-dessous : 
« Music for nonviolence ». 
Avec la fondation Umani, créée il y a douze ans, le groupe s’engage dans le combat pour la non-violence au quotidien, avec des formations en milieu scolaire qui ont déjà touché 7600 personnes en Corse et ailleurs. Et la fondation œuvre aussi bien pour soutenir des châtaigneraies ou le retour de bergers dans certains terroirs corses, pour lutter contre le travail esclave au Brésil, pour traduire en langue corse Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke ou Trente-cinq kilos d’espoir d’Anna Gavalda. Un combat sur plusieurs fronts qui complète, explique, prolonge la création artistique.
Tout cela pour que chanter prenne tout son sens dans une Déclaration des droits de l’âme. Parce que chanter doit transformer. Parce que chanter met aussi bien en jeu la voix que l’âme. Et cette âme est invaincue. Invicta.

L'album Invicta est sorti le 30 mars 2015.

liste des concerts :  http://www.evous.fr/I-Muvrini-en-concert-tournee-1162531.html


15 commentaires:

Anonyme a dit…

on peut se réchauffer le coeur avec des chansons !!!!
Nanimonic

Souribelle a dit…

Vous avez bien fait d'aller à ce concert...

Véro rêve a dit…

On dit que la musique adoucit les mœurs. Mais elle opère la magie de nous transporter dans un ailleurs réconfortant, ressourçant.

Maryline a dit…

Une belle prise de vue avec toutes ces lumières !

Mamita a dit…

excellent !

miji a dit…

oui on dirait bien que ça a chauffé sur scène et ailleurs ! bonne idée !

Marie-Anne a dit…

Une belle photo et des artistes qui nous réchauffent le coeur! Bises.

Annie a dit…

Très souvent la musique réchauffe nos cœurs, ta photo est magnifique et reflète bien cette chaude ambiance. Même si la tristesse était présente en toi, le bonheur de les écouter t'a certainement fait énormément de bien. (Je n'ai pas reçu d'alerte pour ce message). Gros bisous ma Cricri. Annie

Nathalie aime a dit…

une bien jolie interprétation :)

Sylvie a dit…

Quel superbe moment tu as du passer, et ta photo illustre très bien le thème de la semaine..il est vrai que le chant Corse prend au tripes. Bravo de nous faire partager ce moment, gros gros bisous.

cathy40 a dit…

Quel beau choix tu as fait pour illustrer ce thème!!
Ce groupe t'a littéralement séduite et tu sais à merveille restituer tout ce qu'il t'a apporté.
Moment d'émotion.
Muxusss

CHRIS a dit…

Une ambiance bien chaude en effet ! bonne idée.

MAnnie a dit…

c'est super les couleurs de ces faisceaux lumineux !
ET tu as dû passer une super soirée !J'adore ce qu 'ils font et je trouve ça très émouvant à entendre !
Bises

Gribouillette/Nelly a dit…

L'ambiance chaude d'un salle de spectacle ! c'est une bonne idée !

monique a dit…

je les adore aussi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bisous